Quelle est la note de banques sur

Dites à votre banque ce que vous pensez de ses engagements.

Plus d'informations sur Bonus et rémunération

Alors que dans le monde entier les inégalités ne cessent de croitre et que les conséquences de la crise se font encore durement sentir, du côté des banques, les vielles habitudes continuent. En 2010, deux ans après la crise financière, BNP Paribas, Société Générale, le Crédit Agricole et Natixis ont versé un total de près de 2 milliards d’euros de bonus, 2,4 milliards en 2012…

Le livre noir des banques publié récemment par Attac et Basta ! révèle que la rémunération des cadres de la finance atteint 800 000 euros par an, alors que le salaire moyen d’un employé est de 1550 euros par mois.

Pour lutter contre ces inégalités criantes et limiter la prise de risques insensés par les banques, Fair Finance France estime que les banques françaises devraient mettre en place les mesures suivantes :

  • Limiter ou encadrer strictement les bonus ;
  • Lorsqu’ils existent, les bonus doivent être liés à des objectifs à long terme et en fonction de facteurs durables comme l’impact de la banque au niveau social et environnemental ;
  • La politique des banques en matière de bonus doit être transparente – particulièrement lorsqu’elles mettent en place des exceptions aux règles européennes en la matière ;
  • Les bonus doivent pouvoir être supprimés en cas de fautes professionnelles ;
  • Limiter les écarts entre les plus hautes rémunérations et les plus basses.

Merci d'avoir partagé

Votre message a bien été publié

×