Quelle est la note de banques sur

Dites à votre banque ce que vous pensez de ses engagements.

Plus d'informations sur Armes

En avril 2013, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté le Traité sur le commerce des armes, une étape décisive vers un contrôle plus strict de la circulation des armes dans le monde. Cependant, ce traité ne concerne pas directement les banques et les institutions financières. Il est pourtant essentiel de contrôler les investissements dans le commerce et la production d’armes.  Les banques se doivent de respecter des règles rigoureuses, cohérentes avec le Traité sur le commerce des armes, pour ne pas contribuer à aggraver la violence armée dans le monde.

Pour Fair Finance France, il est absolument nécessaire d’encadrer, par des réglementations nationales et internationales, les activités des banques dans le secteur de l’armement.

D’ici là, il nous semble indispensable d’évaluer leurs politiques dans ce domaine. A minima, ces politiques devraient comprendre les deux mesures suivantes :

  • Exclure tout soutien au secteur des armes non conventionnelles, notamment les mines antipersonnel, les bombes à fragmentation, les armes nucléaires, biologiques et chimiques ;
  •  Exclure tout soutien à des transferts d’armes qui présentent un risque substantiel de contribuer à la commission de graves violations des droits humains ou du droit international humanitaire.

 

Merci d'avoir partagé

Votre message a bien été publié

×