Le charbon caché des banques

undefinedSaviez-vous que la France est le 5ème plus gros financeur mondial de charbon, première énergie responsable du réchauffement climatique ? Impressionnant quand on sait qu’il ne représente que 4 % des énergies utilisées en France !

Bien qu’il s’agisse de l’énergie fossile la plus polluante, les banques ont investi massivement dans ce secteur. Même si la plupart d’entre elles ont adopté des politiques afin de limiter leur impact sur le changement climatique et leur soutien aux énergies fossiles, elles ont investi 30 milliards d’euros dans le secteur du charbon entre 2005 et avril 2014. Parmi ces investissements, 94 % proviennent de BNP Paribas, du Crédit agricole et de la Société générale.

Il est temps de demander aux banques de mettre fin à tout investissement dans les énergies fossiles, à commencer par le charbon !

Remplissez le formulaire ci-dessous pour envoyer par e-mail le texte suivant à la BPCE, la BNP-Paribas, le Crédit Agricole et la Société Générale !

Madame, Monsieur,

Pour limiter le réchauffement de la planète à 2 °C par rapport à la période pré-industrielle, les pays doivent diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre et donc impérativement sortir de leur addiction aux énergies fossiles et surtout au charbon, responsable de 43 % des émissions mondiales de CO2. Pourtant, les banques françaises, et parmi elles la vôtre, continuent d’investir massivement dans ce secteur (30 milliards d’euros entre janvier 2005 et avril 2014). Parmi ces investissements, 94 % proviennent de BNP Paribas, du Crédit agricole et de la Société générale et placent la France au triste rang de 5e pays financeur du charbon dans le monde.

C’est pourquoi je vous demande de déclarer publiquement, d’ici à la COP21, la fin du soutien de votre banque aux énergies fossiles, à commencer par le charbon, que votre appui concerne les entreprises de ce secteur ou les projets de centrales à charbon.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'assurance de mes sentiments respectueux.

 
Object reference not set to an instance of an object.

Merci d'avoir partagé

Votre message a bien été publié

×